Le Stress chez le Chat | Symptômes, Causes et Solutions

Le Stress chez le Chat | Symptômes, Causes et Solutions

Animal solitaire et énigmatique, le chat peut également devenir un compagnon affectueux et fidèle. Mais comme nous, il peut développer des angoisses et des peurs, qui affectent son comportement à long terme. Quels sont les signes de l'anxiété du chat ? Pourquoi peuvent-ils avoir des crises de panique, et quelles sont les solutions pour réduire le stress du chat ?

Comment reconnaître le stress du chat ?

Qu'est-ce que l'anxiété chez le chat ?

L'anxiété est l'anticipation d'un danger ou d'une menace. Elle se développe généralement au cours de la première année de vie d'un chat, et peuvent s'amplifier entre 1 et 3 ans. Un chat stressé (ou anxieux) peut ainsi modifier son comportement et se blesser. C'est pourquoi il est important de prendre des mesures pour traiter l'anxiété de votre chat le plus tôt possible.

Chat stressé : les symptômes

Vous constatez des comportements anormaux chez votre chaton ou votre jeune chat, ou remarquez un changement significatif dans son attitude. Si c'est le cas, votre chat présente peut-être des signes de stress.

Parmi les signes légers, on retrouve une queue qui bat légèrement ou qui se tient près de son corps (en défense), des oreilles en arrière ou sur le côté. Il frôle le sol quand il se déplace. La perte de poils (plus que d'habitude) est également un symptôme fréquent du stress chez le chat. Ces symptômes signifient généralement que votre chat a besoin d'être réconforté, ou qu'il subit un stress passager. En revanche, d'autres symptômes évocateurs du stress chez le chat doivent vous alerter :

  • il essaie de s'échapper dès que vous vous approchez ;
  • il devient agressif, miaule très fort ou crache systématiquement au contact d'autres humains ou animaux ;
  • il ne se nourrit plus et s'isole complètement ;
  • il se lèche de manière excessive, jusqu'à la perte de poils sur certaines zones du corps ;
  • il a les pupilles très dilatées en permanence, tremble et salive excessivement.

En cas de symptômes aggravés de stress, il faut envisager une prise en charge par votre vétérinaire et essayer de mettre en place une ou plusieurs actions.

Les causes du stress chez le chat

Causes extérieures

Comme les humains, les animaux de compagnie apprécient certains sons et odeurs, et en redoutent d'autres. C'est le cas des chats, dont l'ouïe et l'odorat développés les rendent particulièrement sensibles à leur environnement.

Les sons

Ainsi, des bruits forts et soudains, comme de la musique, un orage ou un feu d'artifice, peuvent leur causer une grande détresse. Mais ce n'est pas tout ! Des sons anodins pour l'oreille humaine sont amplifiés chez le chat. Ils sont ainsi capables de percevoir des bruits qui proviennent d'un écran d'ordinateur, un interrupteur ou une bouilloire. Parfois, même les voix humaines peuvent leur être inconfortables. Dans ce cas, vous pouvez leur aménager un coin au calme, ou les réconforter avec un câlin ou une friandise naturelle.

Les odeurs

L'appréciation des odeurs est propre à chaque animal. Si certaines sont apaisantes (un parfum doux ou l'odeur de la nourriture), d'autres peuvent engendrer un énervement voire un stress pour votre chat. De manière générale, celui-ci n'apprécie pas les odeurs fortes, telles que la menthe poivrée ou des parfums cosmétiques trop prononcés. Il semblerait que les chats soient aussi rebutés par les odeurs d'agrumes, de Javel, les produits d'entretien chimiques et les aérosols. Privilégiez des produits naturels pour l'entretien de la maison, avec des odeurs neutres, et nettoyez sa litière très régulièrement pour éviter les odeurs d'ammoniaque.

Les autres animaux

En tant qu'animal sauvage, le chat n'apprécie pas trop les autres animaux. C'est le cas notamment des chiens, dont les aboiements et les odeurs sont particulièrement anxiogènes pour certains félins. Le chat peut également identifier l'odeur d'urine des autres chats. C'est en effet un moyen pour eux de marquer leur territoire. Ainsi, l'odeur d'un chat inconnu signifie soit que le territoire de votre chat a été envahi, soit qu'il se trouve sur des terres « ennemies ».

Causes physiologiques

Toute maladie ou condition physique douloureuse peut contribuer au développement des angoisses de votre chat, ou exacerber celles qui existent déjà. Votre animal ressent un mal-être qu'il n'est pas capable d'expliquer ou de comprendre, et dont il ne connaît pas les délais. Votre chat peut également avoir subi un traumatisme, même si vous ne l'avez pas identifié comme tel : une expérience stressante avec un invité, un autre animal agressif ou encore un manque de socialisation durant ses premières semaines de vie peuvent amener votre compagnon à développer des angoisses sur du long terme.

Enfin, certains animaux sont exposés à ce que l'on qualifie d'angoisse de séparation. Ils sont plus dépendants que d'autres à la présence de leur maître, et la solitude est pour eux source de stress et de peur. Ou bien ils ont déjà vécu un abandon. Dans ce cas, créer un environnement rassurant est souvent la solution.

Comportement du maître

Parfois, il ne faut pas chercher bien loin pour comprendre les raisons d'un chat angoissé : son maître peut aussi adopter, de manière consciente ou non, un comportement qui stresse le chat. Par exemple, une litière sale ou une gamelle vide trop souvent peut engendrer de l'angoisse chez l'animal. Des situations anodines pour nous peuvent avoir le même effet : des meubles qui changent de place, un déménagement, un changement dans l'emplacement de la litière ou de son coussin…

D'autres actions peuvent avoir des répercussions plus importantes : punitions fréquentes, comportements agressifs, enfermement de l'animal… Ces comportements, même s'ils sont justifiés (à tort) par la volonté d'éduquer son chat, relèvent de la maltraitance animale. Il est donc essentiel de stopper immédiatement ces agissements, quitte à demander de l'aide à votre vétérinaire ou à un comportementaliste.

Stress du chat : que faire à la maison ?

Pour apaiser votre chat stressé, plusieurs solutions s'offrent à vous, dont des actions à appliquer chez vous, au quotidien.

Adopter un comportement rassurant

Si vous pensez être l'une des raisons pour laquelle votre chat est stressé, adaptez votre comportement en conséquence. Vous êtes tout le temps sur son dos ? Lâchez du lest et laissez-le tranquille. Renseignez-vous pour savoir comment bien éduquer votre chat : ne le punissez jamais et ne l'enfermez pas en attendant qu'il se « calme ». Il ne comprendrait pas et stresserait encore plus.

Créer un environnement sécurisant

chat-apaise-arbre

Un chat est par définition solitaire et indépendant. Cela signifie qu'il aime se balader chez vous (= chez lui) à sa guise. Libre à vous de lui interdire certains endroits (une pièce ou le canapé par exemple), mais il faut lui laisser la possibilité d'explorer son univers le plus possible. Vous pouvez lui proposer un arbre à chat pour grimper, se cacher ou gratter, ou aménager un espace en hauteur ou des cachettes rien que pour lui.

Reproduire des conditions de vie parfaites pour votre chat

Comme tout être humain, le chat doit pouvoir satisfaire ses besoins de base pour pouvoir être heureux : boire, manger, faire sa toilette et avoir des interactions sociales. Assurez-vous que ses gamelles d'eau et de nourriture ne soient jamais vides. Les chats ont besoin de beaucoup de protéines, offrez-lui de la nourriture de qualité. De même, nettoyez sa litière régulièrement. Les chats étant des animaux territoriaux, si vous vivez avec plusieurs animaux, prenez soin d'aménager des gamelles et un espace litière propres à chacun.

Tester les anti-stress pour chat naturels

Il existe quelques méthodes naturelles pour apaiser les chats stressés. Par exemple, les phéromones, vaporisées à plusieurs endroits du logement ou sur les affaires du chat, peuvent l'aider à se détendre. Vous pouvez également tester les huiles essentielles anti-stress pour chat, mais attention à bien vous renseigner et à bien les utiliser diluées. On peut citer notamment la valériane officinale, l'Ylang-Ylang ou encore la camomille romaine. Il existe également des lotions toutes prêtes, comme de l'herbe à chat liquide, qui peuvent apaiser votre chat.

Les solutions thérapeutiques en cas de symptômes aggravés

En cas de sérieux symptômes de stress, il est nécessaire de consulter votre vétérinaire pour trouver une solution appropriée. Cela passera certainement par un traitement médicamenteux, mais il existe également des thérapies comportementales, qui vous seront conseillées par des comportementalistes animaliers.

Les médicaments contre le stress du chat

Certains chats pourront bénéficier d'un traitement médicamenteux. Il existe en effet des antidépresseurs pour les chats, qui modifient leur comportement pour réduire leur stress. Ces traitements mettent quelques semaines à agir, et peuvent être utilisés pendant quelques mois ou années, avant d'envisager un sevrage. L'essentiel étant que votre animal soit plus détendu, et plus heureux. Il existe également des traitements occasionnels, en prévision d'un événement stressant (comme un déménagement, un voyage en voiture, ou une visite chez le vétérinaire). Ces médicaments agissent en quelques heures seulement et ont un effet limité.

Enfin, si vous constatez que votre chat présente des blessures auto-infligées à cause de ses crises de panique, il faudra envisager une hospitalisation pendant quelques jours, le temps que son traitement soit efficace.

La désensibilisation

La désensibilisation est l'exposition répétée et contrôlée au stimulus qui provoque une réaction de peur ou d'anxiété. La réussite de cette technique réside dans la patience. Par exemple, si votre chat est sensible à un son particulier (une sonnerie de téléphone ou une alarme), reproduisez ce son à faible volume devant lui, de sorte à ce qu'il n'ait absolument aucune réaction. Faites-le plusieurs fois. Puis augmentez progressivement le volume, et répétez le processus sur plusieurs jours jusqu'à ce que votre chat ne montre plus de peur.

Le contre-conditionnement

Le contre-conditionnement consiste à modifier le ressenti de votre chat de négatif à positif lors d'une situation stressante. Par exemple, si votre chat a peur d'un membre de votre famille, donnez-lui une friandise dont il raffole chaque fois qu'il aperçoit cette personne. Petit à petit, des sentiments positifs apparaîtront à la place de l'angoisse.

Quelles que soient les facteurs qui créent du stress pour votre chat, et les symptômes qu'il développe, il existe des solutions. Soyez attentifs aux besoins de votre animal, adaptez votre comportement et son environnement, et jouez avec lui. Votre vétérinaire pourra répondre à toutes vos interrogations et vous conseiller en cas de symptômes sérieux pour gérer au mieux le stress de votre chat.

Laissez une réponse