Stérilisation ou Castration du Chien | Techniques et Bénéfices

Stérilisation ou Castration du Chien | Techniques et Bénéfices

Stérilisation ou Castration du Chien | Tous les Bénéfices

Si vous êtes l’heureux(se) propriétaire d’un jeune chien, mâle ou femelle, vous serez certainement très vite confronté à la question de la stérilisation : est-ce une bonne idée ? Vous avez certainement déjà entendu ou lu des avis divergents sur la question, entre bienfaits pour la santé et mutilation de l’animal. Vous avez peut-être vous-même des hésitations sur le sujet. Après avoir décrit les différentes techniques de stérilisation du chien et de la chienne, nous vous expliquerons les bénéfices et les bonnes raisons de faire castrer votre jeune chien.

L’acte de castration / stérilisation chez le chien

Avant d’aborder ce point, il est nécessaire d’étudier la question d’un point de vue animal et pas humain. Les propriétaires d’animaux qui refusent de les faire castrer le font pour différentes raisons, l’une d’entre elles étant que l’on prive le chien ou la chienne de ses « sentiments », de ses instincts sexuels. Or, la période d’activité sexuelle de la chienne par exemple n’est que de 3 semaines, 2 fois par an. Le reste du temps, la chienne n’a pas de besoins particuliers. Ce sont de plus des périodes particulièrements stressantes pour l’animal, dues à l’augmentation soudaine des hormones qui guident leur comportement. La stérilisation du chien, mâle ou femelle, interviendra dans sa première année, de préférence avant sa puberté : vers 6-8 mois pour les petites races, vers 10-12 mois pour les plus grands d’entre eux. Il existe plusieurs techniques de stérilisation, plus ou moins efficaces et/ou recommandées.

Stérilisation chirurgicale chez la chienne

Le vétérinaire vous parlera certainement de 2 techniques : l’ovariectomie, qui consiste en l’ablation des ovaires uniquement (les organes reproducteurs de la chienne), ou bien l’ovario-hystérectomie, où en plus des ovaires, on va retirer l’utérus de votre animal. Cette dernière technique est particulièrement recommandée si votre chienne présente des affections de type métrites (maladie utéro-génitale se caractérisant par une infection de la vulve après chaque période de chaleurs) ou pyomètre (infection sévère de l’utérus). Le coût de l’opération est relativement élevé (de 200 à 400 € selon les vétérinaires et la taille de votre animal) car contrairement aux mâles, l’opération nécessite l’ouverture de la paroi abdominale de la chienne, et le temps de convalescence est également plus long.

Par contre, l’opération se révèlera bien moins coûteuse sur du long terme, car vous éviterez bien des problèmes d’infection. Vous pourrez également opter pour une ligature des trompes de Fallope, qui contrairement à l’humain, est totalement irréversible chez l’animal. Cette technique empêche le passage des ovules entre les ovaires et l’utérus. Ainsi, votre animal conserve son activité sexuelle due à la sécrétion d’hormones, en revanche elle continuera d’avoir ses chaleurs (et le comportement problématique qui va avec), et ne sera pas immunisée contre les infections de son appareil reproducteur. Cette technique est donc moins conseillée.

Stérilisation chimique chez la chienne

Derrière le terme « chimique » se cache en réalité une méthode de contraception qui fonctionne comme la pilule chez la femme. Il existe en effet des hormones de synthèse qui stoppent de manière temporaire l’ovulation de la chienne. Néanmoins, cette technique comporte plusieurs effets indésirables : augmente le risque de lésions utérines et de tumeurs mammaires, modifie le métabolisme de votre animal, peut créer des complications en cas de diabète, en plus de toutes les précautions d’usage attenantes. C’est pourquoi la stérilisation chimique de la chienne ne sera conseillée que pour les chiennes reproductrices (principalement chez les éleveurs), pour stopper de manière temporaire le cycle reproducteur de la chienne et la mettre au “repos”.

Castration chirurgicale chez le chien

Chez le chien mâle, la castration chirurgicale consiste en l’ablation des testicules qui permettent de stopper la sécrétion de testostérone et la production de spermatozoïdes, ayant pour conséquence l’impossibilité de reproduction de l’animal. C’est l’équivalent de l’ablation des ovaires chez la chienne. L’opération chez le mâle sera en revanche moins coûteuse (entre 100 et 250 €) car celle-ci restera en « surface » et non-invasive. Tout comme la ligature des trompes de Fallope chez la chienne, votre chien pourra subir une vasectomie, opération également non-réversible qui consiste à couper le canal qui va des testicules aux vésicules séminales permettant ainsi le déplacement des spermatozoïdes et la fécondation.

Le problème de cette technique est identique à son équivalent chez la chienne : le chien conserve ses hormones et ses instincts sexuels, et le comportement qui va avec : fugues, irritabilité, désobéissance… L’intérêt de cette technique est donc limité, d’autant que vous n’éliminerez pas les problèmes de santé liés aux organes reproducteurs du chien mâle (tumeur des testicules entre autres).

Castration chimique chez le chien

L’intérêt d’une castration chimique est de stopper les comportements problématiques de votre animal sur une courte durée. Un traitement chimique a une durée limitée (généralement de 6 à 12 mois). Elle prend la forme d’un médicament (des hormones de synthèse) sous la forme d’une injection ou d’un implant résorbable, placé sous l’épiderme de votre chien. Durant tout le temps d’action des hormones, votre animal ne sera plus en mesure de se reproduire car ses spermatozoïdes seront détruits.

A la fin du traitement, une fois que les hormones cesseront leurs effets, votre animal sera en mesure de se reproduire comme avant. Comme chez la chienne, cette technique est à réserver dans des cas spécifiques, avec un réel besoin temporaire, car si elle est moins coûteuse de base (entre 70 et 110 € en moyenne), elle se révélera onéreuse sur du long terme.

Stériliser son chien : les bonnes raisons et bénéfices

La stérilisation ou la castration définitive de votre animal présente des bénéfices non négligeables sur de nombreux aspects de la vie de votre animal.

Santé du chien castré ou de la chienne stérilisée

Nous avons déjà eu un aperçu des bénéfices de la stérilisation définitive de l’animal précédemment. Que ce soit chez le chien ou la chienne, une stérilisation, bien que coûteuse, aura des bienfaits tout au long de la vie de votre animal. D’abord, nombreux sont les problèmes de santé qui seront évités : toutes les maladies liées à la production d’hormones sexuelles seront soit éliminées, soit fortement réduites. La stérilisation de la chienne peut éviter de nombreuses pathologies, telles que :

  • les kystes ovariens : c’est une affection généralement bénigne mais qui se traduit souvent par une prolongation des chaleurs chez la chienne, et des probabilités augmentées d’infections urinaires ;
  • le diabète : cette maladie est généralement due à un dérèglement hormonal, qui peut donner lieu à une cataracte diabétique ou un coma diabétique si elle n’est pas prise à temps ;
  • la grossesse nerveuse : environ 2 mois après ses chaleurs, la chienne peut développer des symptômes similaires à ceux d’un grossesse. Elle va alors adopter un comportement de future maman : elle s’éloigne et devient agressive, elle va produite du lait et son appétit va être modifié ;
  • la tumeur mammaire : selon qu’elle soit bénigne ou maligne (50 % des cas), métastasée ou non, les conséquences seront différentes pour votre animal ; sachez qu’une stérilisation précoce de votre chienne (avant ses premières chaleurs) réduit de 99,5 % le risque de tumeur mammaire à l’âge adulte ;
  • le pyométre : il s’agit d’une infection importante de l’utérus qui trouve son origine dans le dérèglement hormonal de l’animal. Elle se caractérise par une infection de l’utérus, et peut mener à plusieurs complications de type péritonite ou infection des reins, voire la mort de votre animal.

De même, la castration du chien évitera à votre animal plusieurs maladies :

  • tumeur des testicules ;
  • tumeur et abcès de la prostate ;
  • hernies périnéales : il s’agit d’un affaiblissement des muscles autour de l’anus qui s’accompagne de grosseurs autour de l’anus, d’une difficulté à uriner / déféquer, d’une constipation et / ou d’une baisse de l’appétit ;
  • hypertrophie bénigne : conduit également à des problèmes urinaires ou de défécation, ainsi qu’à des douleurs aux organes autour de l’anus.

Enfin, et par extension, un animal stérilisé ou castré a une vie plus agréable et une espérance de vie prolongée, car il sera moins sujets aux maladies.

Comportement de l’animal stérilisé

Un chien non castré sera sous l’influence de ses hormones, ce qui induira de nombreux comportements problématiques pour lui, comme pour vous et votre entourage : votre chien risque d’être plus agressif envers les autres chiens et de se bagarrer plus facilement. Cela pourra avoir pour conséquences des blessures infectieuses et des maladies. Votre chien non castré sera également plus enclin à « monter » d’autres chiens ou chiennes, des humains ou même des objets. Il pourra également fuguer pendant plusieurs jours, en cherchant à se reproduire. Une chienne non stérilisée sera soumise à des chaleurs 2 fois par an, périodes stressantes pour elle et qui peuvent conduire à des grossesses non désirées.

Comportement responsable des propriétaires de chiens

Des animaux non stérilisés conduisent souvent à une reproduction non contrôlée. Une chienne a plusieurs chiots par portée (5 en moyenne, plus si grande race), et il est malheureusement courant de voir des chiots abandonnés voire tués. Si vous pensez pouvoir vous faire un peu d’argent avec la vente de chiots, sachez qu’il est illégal de vendre ou même de donner un chiot sans que celui-ci ait été déclaré. De plus, cela induit d’identifier le chiot par tatouage ou puçage (à vos frais), de signer un certificat de cession avec le nouveau propriétaire et, même si ce n’est pas obligatoire, de vacciner votre chiot avant de le céder. Il en va donc de votre responsabilité de maître de réfléchir aux conséquences de vos actions avant de prendre une décision, quelle qu’elle soit.

Vous l’aurez donc compris, faire castrer votre chien ou stériliser votre chienne est une bonne initiative sur plusieurs aspects, en premier lieu sa santé. En contrepartie, un chien stérilisé verra son métabolisme ralenti, vous devrez donc adapter son activité physique et son alimentation en conséquence pour éviter un surpoids.

Laissez une réponse