Top 10 des activités de plein-air en été avec son chien

Top 10 des activités de plein-air en été avec son chien

Top 10 des activités de plein-air en été avec son chien

À l’approche de l’été et à la sortie du confinement, vous n’avez qu’une hâte : emmener votre toutou se dégourdir les pattes, et vous avec. Au-delà des balades quotidiennes pour l’emmener faire ses besoins, il y a des tas d’activités que vous pouvez pratiquer avec votre animal, proche de chez vous ou bien sur votre lieu de vacances ! Aujourd’hui, les possibilités ne manquent pas, les prestataires de services s’adaptant à la demande grandissante de propriétaires d’animaux de compagnie. Mais vous pourrez également réaliser ces nombreuses activités par vous-mêmes. Tour d’horizon des 10 meilleures activités de plein-air avec votre chien.

Les activités avec un chien à la mer ou en rivière

Avant d’envisager des activités nautiques avec votre chien, il faut bien sûr vous assurer que celui-ci soit à l’aise dans l’eau. Pour cela, rien de plus simple. Rendez-vous auprès d’un plan d’eau facilement accessible et autorisé aux animaux. Testez sa réaction vis-à-vis de l’eau : s’en approche-t-il spontanément ? A-t-il une réaction de peur face à cet environnement peut-être inconnu pour lui ? Essayez de jeter un bâton ou un de ses jouets à l’eau et attendez sa réaction, surtout sans le forcer. Si votre chien s’avère réticent à l’idée de rentrer dans l’eau, orientez-vous vers des activités terrestres. Si en revanche il ne tient plus en place et saute directement dedans, alors les activités suivantes sont peut-être pour vous !

1. Le sauvetage à l’eau

Cette activité est à l’origine une discipline sportive assortie de règles très strictes. Ne peuvent participer aux concours que certaines races de chiens inscrites au LOF (le Livre des Origines Françaises), généralement des grands chiens (terre-neuve, retriever, berger polonais…). Ce sport consiste à faire réaliser par le chien des exercices de sauvetage de personnes ou d’embarcations. Sans entrer dans le circuit de compétitions, si votre chien et vous aimez évoluer dans l’eau, vous pouvez tout à fait adapter l’activité en lançant des objets flottants à l’eau par exemple, que votre animal ira chercher. En restant au bord de l’eau, n’importe quel objet flottant peut suffire (un bâton, une balle, un anneau en plastique). Si vous vous aventurez dans des eaux plus profondes, pensez également à équiper votre animal d’un gilet de sauvetage adapté à sa taille. En plus de développer son endurance et sa souplesse, votre chien va accroître ses instincts de sauvetage. Et votre complicité n’en sera que renforcée !

2. Le cani-paddle

Connaissez-vous le paddle, ou stand-up paddle ? Cette activité, très en vogue depuis quelques années, consiste à tenir debout en équilibre sur une planche adaptée dans l’eau, puis de faire avancer l’embarcation avec une pagaie. Même si les planches ont l’air stable et les paddlistes très à l’aise, l’activité est plus compliquée qu’il n’y paraît et demande une grande maîtrise de son équilibre. Une fois que vous aurez dompté votre planche, pourquoi ne pas emmener votre chien avec vous ? Encore une fois équipé d’un gilet de sauvetage adapté (valable pour vous également), placez votre toutou à l’avant de votre planche et allez-y en douceur. Si votre chien peut être perturbé au départ, après quelques minutes, il devrait s’adapter et profiter de l’aventure. Si vous n’avez pas de planche, pas de souci ! De nombreux clubs proposent désormais des initiations au cani-paddle, que ce soit en mer, en rivière, sur lac ou base nautique. Une petite recherche sur internet devrait vous orienter vers le club le plus proche de chez vous.

Chien sur une planche de paddle qui fait une séance de cani-paddle

3. Le canoë

On n’y pense pas spontanément, mais il est tout à fait possible de partir en randonnée de canoë-kayak avec son chien. Cette activité, en plein développement également, a aujourd’hui trouvé son petit nom : le cani-canoë. Comme le cani-paddle, vous aurez le choix entre votre propre embarcation (de nombreux modèles gonflables existent aujourd’hui sur le marché) et l’organisation d’une rando auprès d’une base de canoë dog-friendly. Laissez d’abord votre chien découvrir l’embarcation au bord de l’eau, en faire le tour, aidez-le à y grimper pour observer ses réactions. Après quelques minutes, vous pourrez tenter quelques coups de pagaie avec votre chien à bord. Si l’expérience est validée, vous pourrez alors partir plusieurs heures avec votre animal. Parmi les consignes à respecter, on rappelle évidemment la nécessité d’une veste de sauvetage pour tous les occupants du navire. Également, même si vous pouvez prévoir une laisse pour les arrêts à terre, n’attachez jamais votre chien à l’embarcation, sous peine de le voir couler si le canoë chavire.

Les activités avec son chien en pleine nature

4. La randonnée et son dérivé, la cani-rando

Si vous aimez les grands espaces, la montagne est un merveilleux terrain de jeux pour votre animal et vous. Que vous soyez sportif ou non, ne passez pas à côté de l’opportunité d’emmener votre chien profiter de l’air pur. L’avantage de la randonnée, c’est qu’on peut en trouver pour tous les profils et tous les niveaux. Si votre chien et vous n’êtes pas très endurants, partez sur une balade courte (moins de 2h) avec peu voire pas de dénivelé. En revanche, si vous avez l’habitude de marcher, n’hésitez pas à vous engager sur un terrain plus dénivelé, qui devrait vous donner l’occasion de découvrir de beaux panoramas. Attention néanmoins à ce que le sentier soit autorisé aux animaux et ne comportent pas de passages à risque (zones d’escalade ou traversée de pont de singe par exemple). Si vous voulez développer la complicité et la confiance entre votre animal et vous, pourquoi ne pas tester la cani-rando ? Dans cette version, votre chien et vous êtes reliés par une corde ou une longe élastique, vous, attaché à une large ceinture et votre chien à un harnais confortable. Vous devez ainsi vous adapter au rythme de l’autre. Votre chien aura en plus la responsabilité de vous guider.

Un homme et une femme en randonnée avec leur chien, en cani-rando

5. Le cache-cache ou lancer d’objet

S’ile st une activité des plus basiques, c’est bien celle-ci. Il suffit d’un ou plusieurs jouets et d’un espace vert suffisamment grand pour profiter de l’activité au maximum (si vous avez la chance d’avoir un jardin, cela peut suffire). Il suffit ensuite tout simplement de lancer un jouet ou un bâton et d’attendre que votre chien vous le ramène, ce qui lui permettra de bien se défouler. Vous pouvez également jouer à cache-cache avec ses objets, d’abord en les cachant pendant qu’il vous regarde, afin qu’il comprenne le principe. Ensuite, vous pourrez augmenter la difficulté en cachant les objets plus loin et sans qu’il ne vous voie les cacher. Vous pourrez même prendre la place de l’objet en question et vous cacher de votre animal, ce qui rendra le jeu plus amusant pour lui.

6. Le frisbee ou le lancer de balle

Voici encore deux activités très simples à mettre en place. Il vous suffira de trouver un espace assez grand, et soit un frisbee, soit une balle. Les chiens sont bien souvent plus agiles que nous et peuvent sauter facilement, ce qui en fait d’excellents partenaires sur chacune de ces activités. Cela consiste tout simplement à lancer l’objet de votre choix et laisser votre chien l’attraper, idéalement en plein vol. Cela développe son agilité, sa détente et sa vitesse. De votre côté, peu de déplacements à prévoir, ce qui peut convenir à des personnes dont la mobilité est réduite.

Chien qui saute pour rattraper un frisbee

7. Le roller tracté

Si vous êtes un adepte du roller et un peu casse-cou dans l’âme, voici un sport tracté des plus intéressants. Tout comme la cani-rando, vous êtes relié à votre chien par une longe. La différence ici est que vous avez moins de marge de manoeuvre pour stopper votre animal. Il faudra donc vous assurez en amont que toutou répond bien aux ordres de direction (droite / gauche / stop) afin de limiter les risques d’accident. Ce sont des choses que vous pouvez facilement lui inculquer en marchant lors de vos balades. Autres contraintes : vous devez disposer d’une piste aménagée et plane (les pistes cyclables souvent font l’affaire), et votre animal doit être suffisamment puissant pour tracter votre poids. Une fois maîtrisée, cette discipline est parfaite si vous recherchez des sensations fortes.

8. Le canicross

Ce sport, dit également « tracté », comporte l’avantage de convenir à tous les chiens, petits ou grands, et à tous les types de terrain. Il s’agit tout simplement d’un jogging pendant lequel vous êtes harnaché à votre animal. Idéal quelque soit votre niveau sportif, vous pouvez commencer par des petits parcours et en augmenter le temps de pratique au fur et à mesure. De plus, votre chien vous sera utile lorsque vous commencerez à fatiguer, grâce à son action de traction. Et vous ne vous sentirez jamais seul dans l’effort, ainsi le moral restera toujours au top ! Vous pouvez tout à fait utiliser votre chemin de balade habituel, prévoir un parcours en pleine nature ou encore sur un terrain plus dénivelé et accidenté, auquel cas on parlera de « cani-trail ».

Les activités pour votre chien sur terrain adapté

9. Le parcours d’Agility

L’agility est une discipline à la fois sportive et ludique, pendant laquelle le chien devra passer des obstacles (slaloms, tunnels, barrières à sauter…). Très appréciée des propriétaires de chiens, c’est également très agréable à regarder en tant que simple spectateur. Cela nécessitera d’avoir un chien qui sache sauter et passer des obstacles, qui soit un minimum obéissant, et un(e) maître(sse) sportif(ve) qui devra l’accompagner tout au long du parcours. C’est là l’intérêt de ce sport : au-delà de l’aspect ludique, c’est un bon moyen de développer l’obéissance de votre chien et votre relation de confiance puisque vous le guidez pendant l’épreuve. Si de nombreux parcours existent aujourd’hui et vous permettent d’y accéder (notamment chez les éducateurs canins), vous pouvez tout à fait acheter des éléments de parcours à installer dans votre jardin, ou bien avec un peu d’imagination et d’huile de coude, les fabriquer vous-mêmes.

Chien qui saute par-dessus un obstacle pendant un parcours d'Agility

10. L’obérythmée

L’obérythmée, de son nom complet l’obéissance rythmée, ou encore « dog dancing », est une activité qui permet de mêler apprentissage de mouvements et musique. En compétition, les chorégraphies durent 4 min et sont présentées devant un jury. Exercée en loisir, l’obérythmée est un bon moyen d’améliorer la complicité entre vous et votre chien, son obéissance et sa réponse aux mouvements, ainsi que de travailler votre synchronisation. Nul doute que vous pourrez trouver un club d’entraînement près de chez vous, ou bien vous amuser chez vous avec votre animal.

La variété de ces activités et leur accessibilité devrait vous apporter quelques idées à mettre en pratique avec votre chien. N’oubliez pas de lui donner une alimentation équilibrée qui conviendra à son activité physique. En plus de profiter du plein-air et de faire de l’exercice, vous développerez une complicité sans pareil avec votre chien. Autant de raisons de devenir un adepte des cani-sports !

Laissez une réponse