1

Arthrite du Chat | Causes, Prévention et Traitement

Arthrite du Chat | Causes, Prévention et Traitement

Votre matou adoré commence à vieillir, et vous constatez une perte de mobilité ? Il présente peut-être ses premiers signes d'arthrose. Maladie dégénérescente souvent liée à l'âge, l'arthrite du chat peut provoquer inconforts et douleurs, surtout si elle n'est pas prise en charge à temps. Mais de nombreuses astuces permettent de soulager les douleurs, retarder les symptômes et prévenir l'apparition des inflammations. Voici tout ce que vous devez savoir à propos de l'arthrite du chat, comment reconnaître les symptômes, comment la traiter et la prévenir au mieux.

Qu'est-ce que l'arthrite chez le chat ?

L'arthrite (également appelée maladie dégénérative des articulations ou arthrose) est une affection chronique, douloureuse et progressive qui touche les articulations des chats. Comme chez les humains, cela est généralement associé au vieillissement du corps, et affecte environ 70 % à 90 % des chats âgés de 12 ans et plus.

L'arthrite n'apparaît pas du jour au lendemain. Elle se développe sur plusieurs années, et les signes sont plus ou moins évidents au fil du temps. Il est donc important de bien observer les changements dans le comportement et les déplacements de votre matou, notamment lorsqu'il atteint un âge considéré comme senior, soit 9 ans.

Cette dégénérescence atteint le cartilage, qui protège les articulations de votre animal. Celui-ci se décompose petit-à-petit, ce qui entraîne des frottements entre les os. En conséquence, les os peuvent se briser et s'entailler, entraînant des douleurs, des inflammations et/ou des gonflements au niveau des articulations.

Parmi les jointures les plus touchées, on trouve la colonne vertébrale, les genoux, les coudes ainsi que les hanches. C'est une maladie progressive, ce qui signifie qu'elle continue de s'aggraver avec le temps. On peut observer une modification dans la démarche de l'animal notamment, avec une mobilité réduite ou un chat qui boîte. L'arthrose chez le chat concerne toutes les races, et il n'y a pas de distinction de sexe.

Symptômes de l'arthrite chez les chats

Certains chats souffrant d'arthrite peuvent ne montrer aucun signe évident : ils peuvent très bien cacher leur douleur ! Mais certains signes laissent présager un début d'arthrite :

  • votre chat boite légèrement ;
  • ses articulations sont gonflées ;
  • il ne saute plus comme avant ;
  • son poil est moins soyeux et plus gras vers le bas de son dos, témoignant d'une difficulté à se toiletter ;
  • il lui est compliqué de baisser sa tête pour boire ou manger dans ses gamelles ;
  • il dort ou s'assoit dans une position différente de d'habitude ;
  • il peut faire ses besoins à l'extérieur de sa litière, car il n'arrive plus à enjamber l'entrée de son bac ou de sa maison de toilette.

Si vous observez l'un ou plusieurs de ces symptômes sur une durée longue (plusieurs semaines), il est temps de consulter votre vétérinaire.

Causes de l'arthrite chez les chats

Si le vieillissement est la cause la plus évidente de l'arthrite chez le chat, plusieurs facteurs peuvent en être à l'origine. Une blessure ayant causé des dommages aux articulations, comme une chute, peut entraîner une dégradation plus rapide du cartilage et du collagène qui protègent les jointures. L'arthrite peut également être causée par des maladies développées ou transmises (comme la maladie de Lyme, due aux tiques), une infection ou une malformation génétique.

Traitement de l'arthrose du chat

Comment les vétérinaires diagnostiquent l'arthrite chez les chats

Pour valider vos soupçons, il vaut mieux prendre un rendez-vous chez votre vétérinaire. Celui-ci pourra, en fonction des symptômes que vous lui évoquez, effectuer des tests supplémentaires. Il pourra notamment manipuler votre matou au niveau des hanches et des pattes, vérifier l'apparence de ses articulations, leur bruit et leur amplitude. En cas de doute, il pourra avoir recours à des radiographies pour vérifier :

  • une éventuelle distension articulaire ;
  • des excroissances osseuses ;
  • une diminution ou une absence de cartilages ;
  • l'apparition de liquides articulaires (qui provoque le gonflement et la raideur de l'articulation) ;
  • des lésions osseuses (brisures ou fractures) ;
  • etc.

Traitement de l'arthrite chez les chats

L'arthrite est extrêmement courante chez nos compagnons félins, mais il existe de nombreuses options pour les aider à se sentir mieux et à rester actifs. Avec une prise en charge appropriée, la progression des symptômes peut être ralentie, pour permettre une vie confortable à nos matous. En premier lieu, si votre chat est en surpoids ou en obésité, il vous faudra adapter sa nourriture et son activité physique pour limiter les effets de l'arthrose. Ensuite, en fonction des signes, votre vétérinaire peut vous proposer une ou plusieurs des méthodes ci-dessous.

Médicaments contre la douleur

Des anti-inflammatoires peuvent être prescrits, pour soulager la douleur et l'inflammation. Selon la nature de ceux-ci, la durée de traitement sera adaptée, pour éviter toute dépendance ou effets secondaires.

Suppléments

La glucosamine et la chondroïtine sont des substances naturellement présentes dans certains aliments, mais elles existent également sous forme de suppléments. Elles agissent directement sur les articulations et les cartilages du chat. Parlez-en à votre vétérinaire, il saura vous recommander quels suppléments sont adaptés pour soutenir les articulations de votre animal.

On peut aussi citer le CBD, qui après s'être développé chez les humains, débarque pour nos bêtes à poils. La substance, issue du cannabidiol (un ingrédient actif du cannabis mais sans effet de dépendance ni troubles mentaux), a attiré l'attention pour ses qualités anti-douleur, relaxantes et anxiolytiques.

Soins médicaux / physiothérapeutiques

Parmi les soins qui peuvent être recommandés en fonction de l'avancée des symptômes, on retrouve :

  • la thérapie au laser : celle-ci peut réduire considérablement l'inflammation et la douleur ;
  • l'acupuncture : dépend fortement de la capacité de votre chat à se laisser faire ;
  • la thermothérapie : grâce à la chaleur appliquée au niveau des articulations, les muscles et tendons sont soulagés ;
  • la cryothérapie : à l'inverse, le froid peut permettre de figer et donc d'atténuer la douleur ;
  • la kinésithérapie : elle permet de garder votre chat en mouvement et de le rééduquer à des mouvements simples ;
  • les massages : ceux-ci peuvent soulager les douleurs grâce aux étirements et à la décontraction des muscles.
  • la chirurgie : si elle n'a pas d'action correctrice, elle peut dans certains cas diminuer les douleurs et retarder l'apparition de nouveaux symptômes. Elle est aussi conseillée à des niveaux avancés d'arthrose, pour remplacer les articulations trop abimées, ou amputer lorsque la douleur est trop intense et handicapante.

Récupération et gestion de l'arthrite chez les chats

Chat qui joue

L'arthrite n'est pas réversible, les chats ne peuvent donc pas en guérir. Mais les traitements peuvent ralentir sa progression et conduire à une meilleure qualité de vie. De nombreux chats souffrant d'arthrite présentent peu de signes cliniques, une surveillance assidue est donc essentielle.

À moins qu'une maladie ou un traumatisme antérieur ne se soit produit, la grande majorité des chats souffrant d'arthrite ont plus de 10 ans au moment du diagnostic. En pratique, l'arthrite commence à se développer quelques années plus tôt, parfois dès l'âge de 6 ans.

À mesure que votre chat vieillit, vous remarquerez peut-être une diminution de sa capacité à sauter, à jouer et à se toiletter. Sans traitement, l'arthrite peut évoluer vers des douleurs handicapantes au quotidien. Il est donc important de discuter d'un traitement et de mesures appropriées avec votre vétérinaire pour soulager votre chat.

Au quotidien, vous pouvez également adapter son espace de vie : optez pour un bac à litière moins profond, surélevez ses gamelles, et si vous habitez dans une maison à étage, laissez tous ces objets ainsi que son panier au rez-de-chaussée.

Prévention de l'arthrite chez les chats

Maintien du poids de forme

Comme chez l'humain, un surpoids pendant une longue période peut mettre les articulations de votre chat à rude épreuve. Elles supportent en effet plus qu'elles ne le peuvent, ce qui entraîne une usure prématurée des cartilages. Si votre chat est en surpoids, limitez les apports en graisses grâce à une nourriture adaptée et à un supplément d'exercice physique.

Alimentation de qualité

Une bonne alimentation est primordiale tout au long de la vie de votre matou. Il est important de choisir dès sa plus tendre enfance une nourriture équilibrée, complète, et riche en vitamines et minéraux. Lisez d'ailleurs notre article pour savoir comment bien nourrir un chat senior. Orientez-vous de préférence vers des croquettes sans céréales, ou à défaut, des aliments dont la composition est transparente, sans additifs ni conservateurs. Vous devrez alors bien lire les étiquettes des aliments.

Friandises naturelles

La tentation d'acheter plein de friandises pour votre chat est grande ! Mais attention, la plupart des collations du commerce sont riches en gras et en sucres, bien que très attrayantes. Optez plutôt pour un goûter sain et gourmand grâce à des friandises naturelles. Certains de ces morceaux de viande ou de poissons pour chat sont naturellement riches en nutriments :

  • les acides gras essentiels aident à limiter les inflammations ;
  • la chondroïtine et la glucosamine, qui agissent directement sur la santé des articulations et des os.

Activité physique

Les problèmes d'articulation chez le chat sont un cercle vicieux. Votre chat bouge moins, car il ressent des douleurs. À cause de cela, sa masse musculaire fond, et ses articulations sont moins bien soutenues. Les inflammations sont donc plus intenses et créent de nouvelles douleurs pour votre matou. Il est donc important de maintenir une activité physique tout au long de la vie de votre chat, et même dès l'apparition des premiers signes d'arthrose. Les phases de jeu ou les explorations extérieures seront probablement moins intenses, mais elles doivent être conservées pour limiter les avancées de la maladie.

Si l'arthrite ne peut être soignée, il existe aujourd'hui de nombreux traitements pour soulager les douleurs et limiter les inflammations. Vous devez également retenir qu'un vieillissement serein pour votre chat se prépare dès ses premières années, grâce à une alimentation adaptée et à une bonne activité physique. Avec ça, votre chat aura de vieux jours confortables et apaisés !

Laissez une réponse