1

Coup de Chaleur chez le Chien | Nos Astuces pour Bien Réagir

Coup de Chaleur chez le Chien | Nos Astuces pour Bien Réagir

Le printemps 2022 aura été synonyme de vagues de chaleur. Et l'été s'annonce tout aussi chaud ! Dans ces cas-là, nos animaux de compagnie, et particulièrement les chiens, peuvent être sujets à des coups de chaleur. Si des gestes simples peuvent permettre de l'éviter dans 95 % des cas, votre chien peut y être un jour confronté. Alors comment reconnaître une surchauffe chez votre animal ? Comment réagir dans ce cas, et surtout comment éviter les coups de chaleur pour votre chien à l'avenir ? Nos conseils dans cet article.

Coup de chaleur chez le chien : quelles causes ?

En toute logique, un environnement particulièrement chaud peut engendrer un coup de chaleur chez le chien. C'est plus vraisemblablement le cas en été, lors de fortes chaleurs, auquel cas seuls des actions préventives sont utiles. Malheureusement, la plupart des coups de chaud chez les chiens proviennent d'une négligence de la part de leurs propriétaires : balade en plein soleil sans coins d'ombres, accès à l'eau potable insuffisant, ou chien laissé dans une voiture exposée au soleil (même lorsque les températures sont moyennes).

Ce qui provoque la surchauffe de l'organisme de votre toutou, c'est l'exposition prolongée à ces fortes chaleurs, qui vient déshydrater son organisme.

Certains chiens sont néanmoins plus enclins à souffrir de la chaleur :

  • les chiens seniors ;
  • les toutous en surpoids ;
  • les chiens à fourrure épaisse (les races nordiques comme le Husky ou le Malamute par exemple) ;
  • les races brachycéphales (à face plate, comme les carlins ou les bouledogues).

Dans ce cas, une surveillance accrue est nécessaire.

Les symptômes du coup de chaleur chez le chien

Un halètement excessif et des signes d'inconfort indiquent une surchauffe chez le chien. Un chien en surchauffe peut également être incapable ou ne pas vouloir se déplacer.

Un halètement excessif

Qu'est-ce que le halètement ?

Au lieu de transpirer, les chiens éliminent la chaleur en haletant. C'est donc un comportement tout à fait normal. Ils ont des glandes sudoripares dans les coussinets plantaires, qui aident à refroidir le corps, mais pas de manière optimale. C'est là que le halètement joue son rôle : il permet au chien d'inhaler de l'air frais, de l'humidifier, puis d'expirer rapidement un air chaud et humide. L'air frais est inhalé, la chaleur est expirée. Ce faisant, la température corporelle de votre toutou diminue.

En contrepartie, votre chien va éliminer beaucoup d'eau : il est donc nécessaire pour lui d'avoir accès à de l'eau fraîche en grandes quantités.

Quand peut-on considérer qu'un halètement est anormal ou excessif ?

Les chiens halètent plus lors d'une activité physique ou si les températures sont élevées. S'ils sont en bonne santé, ils n'ont normalement aucune raison de haleter au repos ou pendant leur sommeil. Si c'est le cas, il peut y avoir plusieurs raisons, notamment le stress ou une chaleur excessive.

Le halètement peut être accompagné d'un ou plusieurs autres symptômes :

  • une léthargie ;
  • un manque d'appétit ;
  • une toux ;
  • un changement de son dans le halètement (comme cassé ou plus aigü qu'à l'ordinaire).

Les autres symptômes physiques

Si votre chien bave excessivement ou a les gencives rougies, ce peut être un signe de coup de chaud. Dans les cas les plus avancés, votre chien pourrait également vomir, avoir la diarrhée, avoir un comportement agité ou perdre conscience. Dans tous les cas, il est essentiel d'appliquer des soins en conséquence.

Que faire en cas de coup de chaleur pour votre chien ?

Les soins immédiats

Tant que possible, éloignez le chien de son environnement chaud. Mettez-le dans votre baignoire, et faites couler une douche fraîche sur son dos et à l'arrière de sa tête. Si votre animal est inconscient, prenez garde à bien maintenir sa tête hors de l'eau pour prévenir une noyade. Si vous êtes en extérieur, trouvez un point d'eau et arrosez votre toutou. Si ce n'est pas possible, essayez de mettre la main sur une couverture, une serviette ou un vêtement que vous mouillerez abondamment, puis placez le tout sur votre animal.

Proposez de l'eau en abondance à votre toutou pour qu'il puisse bien s'hydrater. En cas de doute sur la marche à suivre, appelez les urgences vétérinaires pour leur décrire les symptômes : ils sauront vous décrire les bons gestes, et vous orienter vers la clinique la plus proche.

Que faire si je trouve un animal enfermé dans une voiture en plein soleil ?

Si vous voyez un animal en détresse dans une voiture fermée, vous êtes autorisé à briser la vitre du véhicule. Prenez soin de respecter tout de même les étapes suivantes, pour vous protéger en cas de litige avec le propriétaire :

  • rechercher le maître dans les environs du véhicule ;
  • si celui ou celle-ci reste introuvable, prévenir la police ou la gendarmerie ;
  • prendre des photos / vidéos du chien et de la voiture pour prouver qu'il y a un danger immédiat pour l'animal (cela inclut un halètement excessif, un comportement très agité ou une perte de conscience) ;
  • si la police ou la gendarmerie ne peut intervenir assez rapidement, briser la vitre de la voiture, sortir l'animal, le mettre à l'ombre et le rafraîchir.

Si le danger était avéré, il y a très peu de chances que vous puissiez être poursuivi.

Les soins vétérinaires

En cas de coup de chaleur, n'hésitez pas à vous rendre chez votre vétérinaire, ou à la clinique la plus proche. En effet, une surchauffe peut provoquer des troubles invisibles, comme une insuffisance rénale, un gonflement dans le cerveau ou des hémorragies intestinales.

Le vétérinaire traitant va s'assurer que la température corporelle et la pression artérielle de votre chien sont normales. Il pourra, le cas échéant, insérer des fluides en intraveineuse, pour réhydrater l'animal. S'il constate des complications comme celles évoquées plus haut, les traitements pourront être adaptés en conséquence.

Comment éviter les coups de chaleur ?

La grande majorité des coups de chaleur chez le chien peuvent heureusement être évités. Il vous suffit de prendre quelques précautions selon la situation, pour éviter de bonnes frayeurs.

Un chien de race Berger Allemand se fait arroser par fortes chaleurs

À la maison

À mesure que les températures augmentent, votre intérieur peut vite devenir inconfortable. La première étape consiste à donner accès à une grande quantité d'eau propre et fraîche à votre toutou. Vous pouvez pour cela lui mettre à disposition une fontaine à eau de grande contenance : votre chien aura accès à une grande quantité d'eau filtrée.

Si vous vous absentez en journée, prenez garde à baisser ou rabattre les volets, pour éviter à la chaleur de rentrer. Et laissez-lui accès aux pièces carrelées : il pourra ainsi faire sa sieste au frais.

Si vous disposez d'un climatiseur, faites-le fonctionner en cas de grosse chaleur, en prenant soin de ne pas orienter l'air frais directement sur votre animal : cela pourrait avoir un effet inverse et lui provoquer un coup de froid. Les ventilateurs au sol ne doivent être actionnés que sous surveillance, pour éviter que votre animal ne s'y bloque une patte ou des poils.

À l'extérieur

Les balades peuvent être bénéfiques en cas de grosses chaleurs, à condition d'adapter votre itinéraire ! Préférez les balades en forêts (l'ombre et les arbres sont bénéfiques pour réduire la chaleur pour votre animal… et pour vous !). Attention néanmoins, la chaleur est plus propice aux tiques et aux puces chez le chien, notamment dans la nature.

Prévoyez d'embarquer une gamelle que vous remplirez et lui proposerez régulièrement. Faites aussi beaucoup de petites pauses, surtout si vous constatez que votre chien halète fort. Enfin, réduisez le temps de sortie si la chaleur est vraiment écrasante et que votre intérieur est plus frais, notamment pour les chiens à museau court.

Vous habitez près de la mer, d'une rivière ou d'un lac ? C'est l'occasion idéale de rafraîchir votre toutou (à condition que la baignade ne soit autorisée). Profitez-en pour découvrir les activités de plein-air à faire avec son chien.

En voiture

Pendant le trajet, prévoyez une caisse suffisamment grande et aérée pour votre animal, et assurez-vous que l'air climatisé parvienne jusqu'à lui. Vous devrez faire des pauses plus fréquentes pour lui proposer à boire. Pour ça, rien de plus pratique que la gourde de voyage pour chien : cela lui permettra de boire, et vous pourrez également l'arroser pour le rafraîchir. Mais une gamelle que vous remplirez à chaque arrêt peut tout aussi bien faire l'affaire. Et n'hésitez pas à emmener un linge ou une serviette que vous mouillerez et appliquerez sur lui régulièrement : cela permettra à son organisme de réguler sa température.

Enfin, on le répète mais il ne faut pas laisser son animal seul en voiture. L'habitacle du véhicule est entouré de vitres, qui provoquent un effet de serre. Souvenez-vous de la sensation de sauna que vous avez lorsque vous rentrez dans une voiture qui a été laissée au soleil. Imaginez ressentir ça pendant de longues minutes, sans aération possible. En plus de cela, il n'y a pas besoin de températures excessives pour chauffer un habitacle à outrance. Donc ne laissez jamais votre chien dans la voiture seul et sans climatisation, même pour quelques minutes.

Les coups de chaleur chez le chien sont rares et peuvent heureusement être évités dans la grande majorité des situations. Mais si cela se produit, vous avez désormais toutes les informations pour détecter le coup de chaud et ses symptômes, et savoir comment agir en conséquence. N'oubliez pas qu'en cas de doute, même minime, il vaut mieux appeler votre vétérinaire car certains symptômes peuvent se développer dans le corps de votre chien.

Laissez une réponse